Demain les jardins

Projet d'association qui aura pour objectif de prévoir aujourd'hui les jardins de demain
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Eau aromatisée pesticides...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sophie
Admin
avatar

Messages : 225
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/03/2009
Localisation : Terrienne

MessageSujet: Eau aromatisée pesticides...   Mer 21 Mar - 19:15

Eau aromatisée pesticides...

warn! :skull: warn!

Et bientôt, au fil de l'eau, il suffira d'arroser son jardin pour le désherber ? On n'arrête pas le progrès...


Objet : 5 fois plus de pesticides autorisés dans l'eau...!!!

Ne le lisez pas trop fort, ça risquerait de s’ébruiter : En catimini, en février 2011, le ministère de la Santé a décidé de multiplier par 5 la concentration maximale autorisée pour les pesticides dans l’eau du robinet. Désormais à consommer avec modération...


C'est l'association Générations Futures, ONG spécialisée dans la question des pesticides, qui a levé le lièvre le 7 février 2012, dans une indifférencemédiatique totale.

Depuis 1998, un avis du Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France (CSHPF) tenait lieu de réglementation. Dans une transposition quelque peuolé-olé de la directive européenne 98/83, le CSHPF avait en effet décidé que l'eau ne devait "pas être utilisée, ni pour la boisson, ni pour la préparation des aliments" si un pesticide s'y trouvait à une quantité supérieure à 20% d'une valeur répondant au doux nom de "valeur sanitaire maximale" (VMax, définie par divers organismes : OMS, EFSA, AFSSA...).

Une interprétation qui dépassait déjà largement les normes européennes.


Les pesticides, c'est bon... buvez-en !>

La "nouveauté", c'est qu'en février 2011, une instruction de la Direction Générale de la Santé (DGS, dépendant du ministère de la Santé), passée totalement inaperçue jusque là, a tout chamboulé. Sans tambour ni trompette, le ministère s'est donc jeté à l'eau et a décidé de porter les "seuils depotabilité" à 100% de la VMax.

Soit une multiplication par 5 des seuils en vigueur ! Défoliant Décoiffant !>

"Autrement dit : on va tolérer dans de très nombreuses localités des quantités de pesticides dans l'eau 5 fois plus importantes qu'avant décembre 2010 !" déclare François Veillerette, porte-parole de Générations Futures.

"Ainsi pour un pesticide comme le folpet, pourtant classé cancérigène probable aux Etats-Unis, on va maintenant tolérer jusqu'à 300 μg/l pendant plus d'un mois alors qu'auparavant on ne pouvait dépasser les 60 μg/l pendant la même durée !" fulmine-t-il.


Le ministère de la Santé en eaux troubles...
Autre conséquence de cette nouvelle mesure sanitaire : la baisse artificielle du nombre de personnes concernées par une présence excessive de pesticides nécessitant une restriction d'utilisation de l'eau. On est ainsi passé de 34 300 personnes touchées par ces restrictions en 2009 à une estimation de 8 939, selon les chiffres du ministère ! De la belle ouvrage...


"Cette amélioration en trompe l'oeil n'est due qu'à une manipulation des valeurs de pesticides acceptées dans l'eau et pas à une véritable amélioration de la situation" proteste François Veillerette qui voit là "la preuve que les autorités publiques ont renoncé à améliorer la situation en changeant les pratiques agricoles en profondeur mais préfèrent changer les graduations du thermomètre que de faire vraiment baisser la fièvre !"...


Et bientôt, au fil de l'eau, il suffira d'arroser son jardin pour le désherber ? On n'arrête pas le progrès...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demainlesjardins.forumdediscussions.com
Sophie
Admin
avatar

Messages : 225
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/03/2009
Localisation : Terrienne

MessageSujet: Eau potable: boire un cocktail jusqu'à plus soif !   Dim 8 Avr - 12:29

Eau potable : boire un cocktail chimique jusqu’à plus soif
warn! :skull: warn!

Le 20 mars dernier, l’association de défense des consommateurs Que Choisir publiait une étude s’inquiétant de la dégradation de la qualité de l’eau potable en France. Selon celle-ci, près de deux millions de consommateurs en France paient pour une eau contaminée par un cocktail de polluants, dont l’agriculture est une source majeure. Alarmant, ce bilan, basé sur des données officielles du ministère de l’écologie, est encore en dessous de la réalité, estime l’association CriiEAU (Comité de Recherches et d’Informations Indépendantes sur l’Eau).

En matière de pesticide, il faut savoir que seuls 10 % du produit persistent sous sa forme moléculaire d’origine. Dès lors, les chiffres du ministère de l’écologie ne tiennent pas compte des 90 % restants qui, dégradés par les UV et les bactéries de l’environnement, ne sont pas détectables par les méthodes physico-chimiques conventionnelles. En revanche, leur toxicité, elle, n’est pas dégradée. A l’inverse, s’il les reconnaît comme un « indicateur de pollution d’origine agricole », la position du CriiEAU est plus nuancée sur les nitrates, estimant qu’il n’y a de preuves de leur toxicité pour les nourrissons.

Outre les pesticides, l’eau potable véhicule des menaces microbiennes (parasitoses etc.). Résistants à une chloration ordinaire, les Rotavirus et les Norovirus sont à l’origine de nombreuses épidémies de gastroentérites virales hivernales, de l’aveu même du ministère de la santé. L’eau potable transmet également des gènes de résistances aux antibiotiques, héritage des deux tiers d’antibiotiques consommés en France pour le compte de l’élevage.

Enfin, bien qu’ils peuvent être remplacés par des sels de fer, les sels d’aluminium sont encore utilisés pour rendre limpides des eaux naturellement troubles. Il est pourtant « recommandé » d’en limiter les doses ingérées en raison d’une suspicion de lien de cause à effet entre l’aluminium et la maladie d’Alzheimer. Au final, outre les défaillances rencontrées, les traitements actuels des eaux destinées à la consommation s’avèrent inadaptés à la réalité de la pollution. Sous-estimée car réunissant un cocktail de substances chimiques aux sources multiples, mal identifiées et mal quantifiées, celle-ci doit être contrée en amont comme en aval.

Cécile Cassier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demainlesjardins.forumdediscussions.com
 
Eau aromatisée pesticides...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» paille & pesticides
» Deux pesticides augmentent le risque de Parkinson
» Quelques vidéos intéressantes (bio, ogm, pesticides.....)
» Pesticides et enduits terre
» bledine aromatisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demain les jardins :: Demain les jardins :: les gestes pour la planète-
Sauter vers: