Demain les jardins

Projet d'association qui aura pour objectif de prévoir aujourd'hui les jardins de demain
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Sujets similaires
horloge
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Forum
Meilleurs posteurs
Sophie
 
ondine
 
Ecoloptère
 
isabellep22
 
violette
 
Compteur
compteur pour blog

Partagez | 
 

 Une transition énergétique totale pour éviter une catastrophe planétaire majeure ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sophie
Admin
avatar

Messages : 225
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/03/2009
Localisation : Terrienne

MessageSujet: Une transition énergétique totale pour éviter une catastrophe planétaire majeure ...   Mer 20 Juil - 13:20

06-07-2011
Une transition énergétique totale pour éviter une catastrophe planétaire majeure
warn!  warn!  warn!


Publié le 5 juillet dernier par le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (DESA), un récent rapport a souligné la nécessité d’entreprendre une révolution technologique plus importante et plus rapide que la première révolution industrielle pour éviter « une catastrophe planétaire majeure ». Intitulée « Enquête mondiale économique et sociale 2011 : la grande transformation technologique verte », cette étude dresse le bilan de la situation actuelle, caractérisée par l'expansion rapide de l'utilisation de l'énergie. Dépendante des combustibles fossiles, l'humanité est sur le point de dépasser les limites de la planète en raison du réchauffement climatique et de la perte de biodiversité.

Pour amorcer une inévitable « transition énergétique mondiale totale », 1 900 milliards de dollars par an d’investissements à destination des technologies vertes seront nécessaires, au cours des 40 prochaines années. Sur cette somme, 1 100 milliards de dollars devront être mobilisés pour répondre aux besoins croissants en nourriture et en énergie des pays en voie de développement. Toutefois, les auteurs du rapport rappellent que cette nouvelle révolution ne pourra se faire sans une intervention active des gouvernements et une coopération à l’échelle internationale. L’orientation vers « un modèle économique à faible teneur en carbone, économe en ressources et favorable aux pauvres » passera nécessairement par une profonde transformation sociale, ainsi qu’un changement des habitudes de consommation et des valeurs sociales actuelles.

Cécile Cassier Univers Nature




Dernière édition par Sophie le Sam 24 Mai - 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demainlesjardins.forumdediscussions.com
Sophie
Admin
avatar

Messages : 225
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/03/2009
Localisation : Terrienne

MessageSujet: 2030 Quels scénarii pour la planète ?!?   Jeu 18 Aoû - 18:54

warn! 2030 : l'agonie de nos sociétés ? warn!



L'homme est un prédateur qui ne sait pas s'arrêter. Même si nous ne pouvons prédire des événements futurs précis, il est tout à fait possible d'identifier les tendances et les développements à venir susceptibles d'avoir un impact important sur notre futur. Seul le futur est malléable.

En 2030, malgré toutes les études concernant les changements climatiques, les scénarii de l'Agence internationale de l'énergie du Conseil mondial de l'énergie prévoient que les énergies fossiles continueront à dominer le bilan énergétique. La part des énergies renouvelables ne dépassera pas les 10%. On prévoit un retour du charbon et du nucléaire ! Malgré ses inconvénients, il continuera à faire partie des bilans énergétiques de beaucoup de pays industrialisés, malgré, en définitive, « la fausse émotion après Fukushima ».


La pression sur les sources d'énergie sera encore plus forte qu'aujourd'hui. Le pétrole restera l'énergie la plus demandée et représentera comme aujourd'hui 35% de la consommation totale d'énergie. Celle du charbon croîtra dans des pays émergents comme l'Inde ou la Chine, qui utilisent ce minerai. La hausse des températures et la baisse de la pluviométrie concerneront surtout les régions arides et semi-arides comme le Moyen-Orient, la Corne de l'Afrique, l'Afrique du Nord, le sud de l'Afrique, le nord-ouest de la Chine et l'Asie centrale.

Six facteurs majeurs de changement façonneront le monde en 2030 : il y a d'abord l'explosion de la démographie mondiale et les modifications de démographies sociétales. Les changements climatiques et environnementaux, la crise énergétique à venir, la globalisation croissante, l'accélération du développement exponentiel de la technologie.

Le drame est que rien ne semble arrêter la course mortelle à la croissance sans laquelle nos brillants économistes sont incapables d'échafauder la moindre perspective d'évolution vers un autre modèle économique. Les tensions de tous ordres et le désordre économique et social apparaîtront sans doute bien avant, avec la disponibilité décroissante du pétrole que nous ne parviendrons pas à compenser en temps voulu par les autres sources d'énergies. Même en misant tout sur une substitution du pétrole par le charbon et ses dérivés liquides, même en ayant recours massivement au nucléaire avec tous les inconvénients créés par ces deux sources d'énergies, elles seront très insuffisantes pour compenser le déficit d'énergie laissé par le pétrole. Ne parlons pas des énergies dites renouvelables qui plafonneront autour de 10%, dans le meilleur des cas, d'ici à 2030.

Nous n'aurons ni le temps ni les moyens financiers pour réussir une mutation nécessaire des infrastructures, le tout dans un climat de crise financière et de récession économique engendrée par le coût croissant et la réduction physique de l'énergie disponible. Et ceci sans compter avec la facture à payer des désordres écologiques et climatiques qui en résultera. Facture qui sera soldée en premier par les variables d'ajustement que sont les peuples harassés du Sud qui auront à combattre l'errance climatique et la faim.

En savoir plus en lisant l'article source de notre-planete.info

Article du 13 08 2011 Univers Nature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demainlesjardins.forumdediscussions.com
Sophie
Admin
avatar

Messages : 225
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/03/2009
Localisation : Terrienne

MessageSujet: Et alors quest-ce qu'on fait ?   Mer 2 Nov - 20:31

Et alors qu'est-ce qu'on fait ?

En Angleterre, "Totnes" pose les jalons de la transition

Pour faire de Totnes la première ville en Transition, Rob Hopkins s'est appuyé sur l'expérience de Kinsale, en Irlande.
Après avoir pris conscience du pic pétrolier, le prof' et ses étudiants y ont initié dès 2000 un plan de descente énergétique.

Le fondement et l'inspiration de la transition trouvent leur origine dans l'expérience vécue par la communauté étudiantede Kinsale, une petite ville du comté de Cork en Irlande.
En septembre 2000, Rob Hopkins lance un cour de permacultureau Collège.
Grâce au travail de quelques promotions d'étudiants la pelouse du campus sera remplacée par des plates bandes de légumes, un jardin forestier, des taillis, ue maison en bottes de foin, un petit étang et un amphithéatre construit en matériiaux locaux.

C'est dans ce cadre, en septembre 2004, que le professeur et ses étudiants découvrent le film The end of Suburbia, de Gregory Green, consacré à l'après pétrole, et suiventla conférence de Colin J Campbell, géologue et fondateur de l'association pour l'étude du pic pétrolier (Aspo).

Rob Hopkins décrit dans son mamuel de la transition, le stress provoqué et ses conséquences:" l'effet combiné de cette "double claque" sur les étudiants fut très puissant.
Il éclaircit considérablement les esprits et fut un choc pour tout le monde , moi compris."

Exploration communautaire

Les étudiants se lancent alors dans une étude afin d'explorer les voies d'une transition vers un avenir consommant moins d'energie,pour la ville de Kinsale.
Une recherche menée par Rob Hopkins aboutit à la conclusion qu'il existe aucun exemple d'initiative en cours qui puisse apporter une réponse . Malgré tout, les ouvrages de Richard Heinberg, (powerdown) et e David Holmgreen sur la permaculture, seront bien utiles pour analyser les options de l'Humanité une fois dépassé le pic pétrolier.

Le 12 février 2005, Rob Hopkins et ses étudiants organisent un forum ouvert "d'exploration communautaire" à la mairie de Kinsale. Les problématiques exprimées par les participants
personnes "influentes", maire de la ville, public complétées par des recherches sur des initiatives du monde entier, permettront d'élaborer le Kedeap, plan d'action de descente énergétique de Kinsale .

Ce plan a, selon Rob Hopkins, "inspiré de nombreuses initiatives semblables de par le monde et étayé le travail entrepris dans le réseau de la transition", à commencer par celui de Totnes devenue en 2006 la première ville en transition au monde.



Comment démarrer un groupe de transition ?
Sur www.transition.fr, dans la rubrique accueil, cliquez sur Contact par initiative, communauté, région, ville, village ou quartier et vous trouverez les coordonnées de personnes qui veulent démarrer une action de transition près de chez vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demainlesjardins.forumdediscussions.com
Sophie
Admin
avatar

Messages : 225
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/03/2009
Localisation : Terrienne

MessageSujet: transition reportage BBC   Ven 30 Déc - 17:48

Transition reportage BBC

Formidable !!! pour bien comprendre le mouvement "transition au pétrole, résilience locale ".

vidéo: http://vimeo.com/21598658

papillon jaune papillon jaune papillon jaune papillon jaune
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demainlesjardins.forumdediscussions.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une transition énergétique totale pour éviter une catastrophe planétaire majeure ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une transition énergétique totale pour éviter une catastrophe planétaire majeure ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» revitalisation énergétique
» Au salon Pollutec, l'économie de l'environnement veut surfer sur la transition énergétique
» L’HUILE DE PALME, UNE CATASTROPHE PLANÉTAIRE RÉSUMÉE POUR LES NULS.
» Granulés pour poney,ça convient ?
» Beauté Equine : Esthétique et bien-être pour chevaux et poneys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demain les jardins :: Demain les jardins :: les gestes pour la planète-
Sauter vers: