Demain les jardins

Projet d'association qui aura pour objectif de prévoir aujourd'hui les jardins de demain
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Projet Périphérique Ouest de Lyon conséquence sur la faune et la flore le 21 mai à 18h à Francheville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sophie
Admin
avatar

Messages : 225
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/03/2009
Localisation : Terrienne

MessageSujet: Projet Périphérique Ouest de Lyon conséquence sur la faune et la flore le 21 mai à 18h à Francheville   Jeu 19 Mai - 10:28

warn!
Projet Périphérique Ouest de Lyon Conséquence sur la faune et la flore,
warn!

le 21 mai à 18h à Francheville salle Vacheron
64 avenue du Chater 69340 FRANCHEVILLE




Venez découvrir la faune et la flore « impactés » par le tracé du projet du tronçon du périphérique Ouest (TOP)


Les naturalistes de la « Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature», de la « Ligue de Protection des Oiseaux » et d’Arthropologia vous proposent un compte-rendu visuel, pédagogique et interactif du précieux inventaire des espèces et des milieux naturels menacés qu’ils auront établi sur le terrain tout au long de cette journée avec les adhérents des associations du collectif « Stop au TOP » .


Pour les Association de Protection de la Nature et le collectif « Stop au TOP » la menace est réelle :
 Le maintien de la nature en ville est essentiel tant pour le bien-être urbain que le maintien de la biodiversité
 Les ouvrages du TOP porteraient un coup fatal à la continuité écologique entre le Rhône et les monts du Lyonnais
 Ce projet de périphérique est en totale contradiction avec le plan climat du Grand Lyon qui prévoit une réduction de 20% de l’émission de gaz à effet de serre d’ici 2020



Sauvegarde de la Vallée de Francheville, SECAC Chaponost, AGUPE Sainte Foy les Lyon,
Saint-Genis-Sud Saint-Genis-Laval, Bien Vivre Pierre-Bénite, CADO Oullins
DARLY se Déplacer Autrement en Région Lyonnaise,
SCL Sauvegarde des Coteaux du Lyonnais




Donc Samedi 21 mai, 18 h, salle Vacheron, Francheville
Mobilisez-vous pour défendre les espaces naturels visés par le TOP



Si une autoroute génère plus de voitures et de poids-lourds, plus de bruits et de pollutions, son impact sur la faune et la flore est difficile à identifier et à quantifier, et dès lors négligé.

Les naturalistes de la FRAPNA, de la Ligue de Protection des Oiseaux et d’ARTHROLOGIA vont donc explorer, cette journée du 21 mai, les milieux naturels impactés par le projet du Tronçon Ouest du Périphérique (TOP).

Puis à 18 h, ils vous invitent « Naturellement » à une animation publique, organisée avec le collectif « Stop au TOP »-dont la SVF fait partie-, salle Vacheron, 64 avenue du Chater, à Francheville.

Ils vous proposeront alors, un compte- rendu» visuel, pédagogique et interactif de leur précieux inventaire des espèces et des milieux naturels menacés.

Parmi les espèces protégées, déjà identifiées sur Francheville ; on peut citer « la Huppe fasciée », « le Triton alpestre » ou « le Martin pêcheur »

Pour les Associations de Protection de la Nature, les enjeux de ce « 21 mai 2011» sont forts ;

Une nature rare et fragile
La forte urbanisation des secteurs de l'Ouest de Lyon a très fortement réduit les boisements et prairies qui structuraient les paysages. Par l'emprise de son tracé et des échangeurs, le TOP menace les milieux et les espèces qui y habitent.

Alors que le maintien de la nature en ville présente un enjeu fort pour le bien être urbain et la préservation de la biodiversité ; il n'est pas acceptable de voir les boisements, qui constituent un milieu d'habitat restreint et protégé pour la faune, disparaitre sous des tonnes de ciment et de bitume.

Feu vert pour la voiture, rouge pour la nature ?
Les ouvrages extérieurs du TOP représentent une menace pour les déplacements de la faune sauvage déjà périlleux avec la forte urbanisation et la densité du trafic.

Un échangeur dans la vallée de l'Yzeron porterait un coup fatal à la continuité écologique entre le Rhône et les Monts du Lyonnais et compromettrait les trames verte et bleue du Grenelle de l'environnement.

Quelle cohérence dans les politiques climatiques du Grand Lyon?

Quel crédit peut-on accorder aux politiques de réduction d'émission des gaz à effet de serre sur le Grand Lyon quand ce territoire continue d'accueillir des projets au bilan « carbone » catastrophique?

Les voies rapides urbaines incitent en effet à l'utilisation de la voiture au détriment des autres moyens de transport. Alors que 29 % des émissions de CO2 du Grand Lyon viennent des transports, le projet de TOP sème le doute sur la volonté politique d'atteindre les 20 % de réduction d'émission de gaz à effet de serre d'ici à 2020 prévus dans le plan climat du Grand Lyon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demainlesjardins.forumdediscussions.com
Sophie
Admin
avatar

Messages : 225
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/03/2009
Localisation : Terrienne

MessageSujet: Bilan de la journée de sensibilisation à la flore et la faune de l'ouest Lyonnais   Sam 11 Juin - 21:00

Tronçon Ouest Périphérique lyonnais (TOP) : retour sur une journée de sensibilisation à la flore et à la faune.

Le 21 mai dernier, une journée d'inventaire et de sensibilisation se déroulait sur les communes de Francheville, Chaponost et Saint-Genis Laval.

Alors que le tracé du projet de périphérique de l'Ouest Lyonnais (TOP) devrait concerner une partie de ces territoires à forts enjeux environnementaux dans un contexte périurbain, la FRAPNA-Rhône, la LPO-Rhône et le collectif Stop au TOP (dont fait partie la SCL) ont organisé une action commune afin de montrer au public les richesses de ces milieux menacés par le tracé prévu.

Le matin, près de 300 espèces ont été recensées dans les secteurs concernés.

L'après-midi, des habitants ont participé à une balade au cours de laquelle ils ont pu avoir un bon aperçu de la biodiversité de ces milieux.

En fin d'après-midi, les associations et naturalistes ont présenté aux habitants et élus des communes concernées, les richesses faunistiques et floristiques découvertes le matin.

Au total, plus de 170 espèces de flore, 45 espèces d'oiseaux et 50 espèces d'insectes ont été inventoriées sur le tracé du TOP.

Parmi celles-ci, plus de 32 espèces sont protégées au niveau national ou européen, comme le Triton alpestre, le Martin-pêcheur d'Europe, la Pie grièche écorcheur, l'Aegosome du peuplier, ou encore la Huppe fasciée dont le statut est « en danger » (liste rouge UICN) dans notre région.

Au cours de cette présentation, les associations ont, par ailleurs, rappelé les divers points sensibles que présente ce projet de TOP.

Par cette action, les associations de protection de l'environnement et du collectif STOP au TOP sont heureuses d'avoir pu porter, à la connaissance d'un public élargi, la richesse de ces milieux menacés par ce projet autoroutier.

La SCL, quant à elle, continue à argumenter que ce projet autoroutierà péage peut être avantageusement remplacé par le développement des transports en commun dans la région lyonnaise.

papillon jaune
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demainlesjardins.forumdediscussions.com
 
Projet Périphérique Ouest de Lyon conséquence sur la faune et la flore le 21 mai à 18h à Francheville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» isolation périphérique en liège
» Charge périphérique vs charge solaire...
» Isolation périphérique de la dalle et soubassement
» [ Architecture ] Périphériques Architectes : Roller Coaster
» Projet 540L Amérique centrale ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demain les jardins :: Demain les jardins :: Archives-
Sauter vers: